Cabinet de conseil référentiel article



cabinet de conseil référentiel article

Le référentiel produit fait partie de la gestion des données référentielles d'une société (système de gestion Master Data Management, ou MDM). Le référentiel produit rassemble les informations de référence, qu'elles soient interne ou externe, concernant les produits mis en vente par l’entreprise.

Dans certains secteurs, comme, par exemple, la grande distribution, le référentiel produit décrit fréquemment d'énormes quantité de produits, et sert de base pour plusieurs millions de données, qui fournissent diverses applications informatiques disponibles en interne ( approvisionnement, achats, logistique, marketing, études, pilotage, gestion magasin, contrôle de gestion ), mais aussi les sites de cybercommerce.

Aussi, la production d’un référentiel produit est réputée à juste titre comme étant un projet d'envergure.

Mais l'aspect technologique n'est qu'une partie du référentiel, qui doit aboutir, bien sûr, mais qui n'est cependant pas la dimension déterminante. Ce dont dépend la réussite de votre référentiel produit, ce sera toujours la caractérisation mais aussi la satisfaction des enjeux métier.

En fait, un projet référentiel produit est un véritable projet d’entreprise, qui pose de véritables questions métier, intéresse frontalement la plupart des postes de l’entreprise et demande d’impliquer l’écosystème ainsi que l'ensemble des partenaires.

De plus, à l’ère numérique, c’est une occasion de revoir la manière dont il faut décrire les produits, les termes à sélectionner parce que, sur Internet, les clients trouvent les produits grâce aux mots qu'ils saisissent dans des moteurs de recherche.

De plus, c'est la possibilité de mettre en oeuvre la performance omnicanal : cohérence des descriptions, des libellés, des images et des rédactionnels, quel que soit le canal adopté ou conseillé à votre client ( boutique, lettre d'information, mail push, market place, vente en ligne, etc.).

1ère QUESTION, LE RÉFÉRENTIEL PRODUIT, QUELS OBJECTIFS, BENEFICES OU ATOUTS ?

Quelques exemples :

- Expérience client sans couture, sur l'ensemble des medias ou canaux ?
- Progression du délai de mise sur le marché (time to market) des nouveautés ainsi que des informations promotionnelles ?
- Booster les ventes en ligne : améliorer les revenus du commerce en ligne, au moyen des résultats de recherche plus adéquats (moteurs de recherche génériques comme Google, Bing, et d'autres tels que Marketplace ou drive ) ?
- Tactique marketing, support décisionnel : servir de base d'analyse du chiffre d’affaires ainsi que des marges, préparer les négociations, choisir le merchandising ?
- Efficience de la logistique et de la chaîne logistique : diminuer les coûts, éviter les erreurs, pour la gestion des commandes ainsi que des des approvisionnements, la gestion d’entrepôt ainsi que la gestion des points de ventes ?
- Productivité et qualité de l’information : écarter les re-saisies, réduire le délai de mise à disposition des données produits ?
- Budget informatique : aider les échanges entre applications, bannir les silos, améliorer la qualité de la donnée ?
- Management & culture d’entreprise : développer un langage commun dans l’entreprise ?

DEUXIÈME QUESTION, UN RÉFÉRENTIEL PRODUIT POUR QUEL MODÈLE DE GESTION ?

Concrètement :

- Qu’est-ce que le chiffre d’affaires ou la marge d’un produit ( successeurs, variantes promotionnelles, produits de substitution, physique + numérique... ) ?
- Quelles classifications métier, quelles nomenclatures, mots clés ou pas ?
- Quelles sont les limites du périmètre d’information produit : l'ensemble de l’offre fournisseur, ou seulement la liste des références, quels univers ?
- Quel poids pour l’exigence information produit dans le développement de négociation et de contractualisation ?

TROISIÈME QUESTION, UN RÉFÉRENTIEL PRODUIT AVEC QUELLES MODALITÉS ORGANISATIONNELLES ?

Concrètement :

- Combien de points d’entrée pour l’information dans l’entreprise ?
- Quelles frontières de responsabilité entre fournisseurs, clients (internes et externes ) et l’entreprise en matière de gestion de l’information produit ?
- Quelles informations faut-il internaliser ? faire traiter en externe ( telles que : : classifications, mots clés, algorithmes ) ?
- Quel degré d’automatisation concernant l'approvisionnement et l'upgrade de l’information, avec quelles possibilités technologiques ?
- Une équipe référentiel ou des compétences référentiel répandues au sein de l'entreprise, et organisées en mode workflow ?

C'est en trouvant les réponses à ces questions concrètes que les managers permettent de choisir quelles informations héberger, la meilleure façon de la gérer et où et à qui les communiquer, avec quels supports, en particulier technologiques.

A propos des outils technologiques, nous estimons que, sur ce type de projet, ce n’est pas une grosse contrainte. Il s'agirait même une aide passible d'enrichir le métier…

Notre recommandation : piloter les projets Référentiel Produit et Master Data Management comme de véritables projets métier, cruciaux pour la performance omnicanal.

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger en toute confidentialité.